Prix Planète SF 2019 : un premier titre pour la short-list

Le vote des forumeurs pour le premier titre de la short-list est clos depuis minuit. Les forumeurs PSF ont décidé. Ils ont choisi [anatèm] de Neal Stephenson, paru chez Albin Michel Imaginaire, et traduit par Jacques Collin.

[anatèm] de Neal Stephenson est donc le premier livre à entrer dans la short-list du Prix Planète-SF des Blogueurs 2019.

Ce choix collectif maintenant connu, le cercle plus restreint des Jurés du Prix va rapidement sélectionner par un scrutin interne les trois autres livres qui composeront la short-list définitive (qui sera publiée sous peu) sur laquelle le jury délibèrera pour attribuer le Prix Planète-SF des Blogueurs 2019.

Outre  [anatèm], ont aussi obtenu au moins un suffrage (voire bien plus) :

American Elsewhere de Robert Jackson Bennett chez Albin Michel Imaginaire, traduit par Laurent Philibert-Caillat

L’Autre côté de Léo Henry chez Rivages

Bonheur TM de Jean Baret chez Le Bélial’

Le Chant du coucou de Frances Hardinge chez L’Atalante, traduit par Patrick Couton

Chevauche-Brumes de Thibaud Latil-Nicolas chez Mnémos

Complainte pour ceux qui sont tombés de Gavin Chait chez Le Bélial’, traduit par Henry-Luc Planchat

Conséquences d’une disparition de Christopher Priest chez Denoël Lunes d’encre, traduit par Jacques Collin

Diaspora de Greg Egan chez Le Bélial’, traduit par Francis Lustman

L’Empire des Soleri : Soleri de Michael Johnston chez Bragelonne, traduit par Jean-Claude Mallé

Enfants de la Terre et du Ciel de Guy Gavriel Kay chez L’Atalante, traduit par Mikael Cabon

Entends la nuit de Catherine Dufour chez L’Atalante

Les Étoiles sont légion de Kameron Hurley chez Albin Michel Imaginaire, traduit par Gilles Goullet

Les Fantômes du nouveau siècle : La Soupe aux arlequins de Jean-Philippe Depotte chez Les Moutons électriques

Les Gardiens célestes de Romain D’Huissier chez Critic

Les Gueules des vers de Jean-Christophe Gapdy chez Rivière Blanche

L’Insondable profondeur de la solitude de Hao Jingfang chez Fleuve éditions, traduit par Michel Vallet

Mers mortes d’Aurélie Wellenstein chez Scrinéo

L’Ours et le rossignol de Katherine Arden chez Denoël Lunes d’encre, traduit par Jacques Collin

Prise de tête de John Scalzi chez L’Atalante, traduit par Mikael Cabon

Provenance d’Ann Leckie chez Nouveaux Millénaires, traduit par Patrick Marcel

La Reine du diable rouge de Jean-Christophe Gapdy chez Pulp Factory

Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch chez Denoël, traduit par Simon Kroeger

Des Sorciers et des hommes de Thomas Geha chez Critic

Terminus de Tom Sweterlitsch chez Albin Michel Imaginaire, traduit par Michel Pagel

Tous les oiseaux du ciel de Jane Anders chez Nouveaux Millénaires, traduit par Laurent Queyssi

Merci à tous les votants !

Merci de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email