Noël approche : les suggestions du jury

Joyeux Noel zombie

Aucun doute, Noël est proche. Qu’offrir aux parents, aux amis, aux meilleurs ennemis ?

Le jury du PSF et cet aimable Père Noël se sont creusés les méninges pour trouver de bonnes idées de cadeaux. Voici donc quelques livres, BD, films qu’on peut offrir sans risque de tomber à côté.

L’avantage est double pour celui qui tirera une idée de cette liste. D’une part, il n’y trouvera que du bon, certifié PSF. D’autre part, si le cadeau ne plait pas, il pourra faire porter la responsabilité au jury du PSF. On gagne à tous les coups.

Voici donc, par catégories et dans l’ordre alphabétique (avec parfois info et/ou lien), la liste de Noël du PSF :

Livres :

FictionsNoelPSFsmall

 

Anno Dracula, Kim Newman, Dracula a épousé la reine Victoria pour… le pire.

Complications, Nina Allen, un recueil de nouvelles construit comme un mécanisme d’horlogerie fine.

Destination Ténèbres, Franck M. Robinson, (space-opera / Poche, éditions Folio SF) : un excellent space-opera doublé d’un thriller intelligent. Il est porté par son narrateur à la recherche de ses souvenirs. L’intrigue de ce huis-clos est excellemment menée par l’auteur, qui crée un contexte crédible, tant du point de vue de la technologie futuriste frappée d’obsolescence que des changements sociologiques induits par un voyage interstellaire de deux millénaires.

Dune, Frank Herbert, Faut-il le présenter ?

Je suis ton ombre, Morgane Caussarieu, une réécriture aussi contemporaine qu’intemporelle du mythe vampirique.

La petite déesse, Ian Mc Donald, un très bon recueil de nouvelles de SF.

L’océan au bout du chemin, Neil Gaiman, sur l’impuissance enfantine face au monde, surtout s’il est surnaturel.

L’opéra de Shaya, Sylvie Lainé, pour ses rencontres extra-terrestres atypiques.

Manesh, Stefan Platteau, fantasy mythique.

Mordred, Justine Niogret, fantasy historique.

Notre-Dame des loups, Adrien Tomas, court, fun, nerveux, un western lycanthrope.

Terminus radieux, Antoine Volodine, post-apo post-soviétique fantastique et crépusculaire.

Terremer, Ursula Le Guin, parce qu’un classique sous le sapin c’est bien.

Vongozero, Yana Vagner, (post-apo / Grand format, éditions Mirobole) : roman post-apocalyptique réaliste, prenant et sous tension permanente. Il prend la forme d’un road-trip dans l’hiver russe. Plein d’excellents ingrédients anxiogènes, c’est sans aucun doute un des meilleurs post-apo de l’année.

BD, albums solos ou séries:

BDnoelPSFsmall

 

Série D. 3 tomes, série terminée. Une belle réinterprétation de Dracula.

De cape et de crocs, tome 11 (et les 10 qui précèdent). La plus belle plume de la BD française.

East of West, de la SF mâtinée de post-apo, un peu complexe mais intéressant, de Jonathan Hickman et Nick Dragotta (2 tomes parus).

Le Château des étoiles d’Alex Alice où la conquête de l’espace commence un siècle plus tôt.

Saga, un space opera flamboyant avec des personnages originaux et attachants, de Brian K. Vaughan et Fiona Staples (3 tomes parus).

Steampunk, De vapeur et d’acier de Xavier Mauméjean et Didier Graffet où textes uchroniques et illustrations se répondent pour offrir un monde différent.

Übell Blatt, manga de dark fantasy de Etorōji Shiono.

Urban, 3 tomes, Roberto Ricci et Luc Brunschwig. SF, brillant.

Films (dispos en DVD) :

DVDnoelPSFsmall

 

Captain America, le soldat de l’hiver, Cap., le Shield, Natasha Romanov.

Chuck, de Josh Schwartz et Chris Fedak (5 saisons, terminée) : un série SF et d’espionnage geek à souhait, et bien fun, avec un acteur principal plus charismatique qu’il n’y parait. C’est déjanté. Si vous êtes nés dans les années 70/80 c’est vraiment la série que vous pourriez « kiffer grave ».

Edge of tomorrow, où la boucle temporelle dans une guerre apocalyptique secoue le spectateur.

Il était temps, de Richard Curtis (Comédie dramatique et voyage dans le temps) : une comédie dramatique sur l’amour, non seulement conjugal mais aussi filial. Sur ces petites choses qu’on aimerait pouvoir corriger, et sur ces grands événements qu’on voudrait contrôler ou empêcher. C’est une magnifique histoire de famille et de vie, à la fois drôle et triste, portée par des acteurs à la hauteur.

Les gardiens de la galaxie, car je s’appelle Groot.

L’ile de Giovanni, pour les émotions.

Only Lovers Left Alive, le meilleur film de vampires depuis une éternité.

Maléfique, un film sur une sorcière qui ne l’est guère.

Merci de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

1 réflexion au sujet de “Noël approche : les suggestions du jury”

  1. Ah oui Dune pour les périodes de fêtes de fin d’année ça le fait toujours hyper bien, l’univers de Terremer aussi. Au plaisir de découvrir divers titres que vous citez, voilà qui va enrichir la liste de noel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.