Chroniques des livres éligibles au Prix Planète-SF 2022 : A à K (par titre)

A partir de dorénavant, vous pouvez consulter cet article pour avoir un récapitulatif des chroniques des membres de la communauté Planète-SF (jurés et membres) sur les livres éligibles au Prix 2022.

Dans un esprit de partage et d’échange autour de nos lectures (et pour faciliter mon travail, je n’irai pas chercher sur le blog de chaque membre, mais je vous aime quand même), vous pouvez nourrir les fils sur les titres éligibles répertoriés sur ce post, ou carrément créer le fil si vous constatez qu’il n’est pas encore ouvert, avec le tag #PSF2022. (je crois que vous avez compris le truc ;-) ).

N’hésitez pas à me contacter par MP, mail ou hibou pour me signaler une chronique non mentionnée. Je déchiffre également les signaux de fumée.

J’ai essayé de réunir le plus de chroniques possibles sur les titres suivants, qui représentent la première moitié de la liste des livres déjà lus et chroniqués par les membres du PSF, par titre de A à K.

CélineDanaë, Lune, Xapur, Brize, Yogo,

Cédric,

CélineDanaë, Sabine C.,

Cédric, Lorhkan, Yogo, Lune, CélineDanaë, Feydrautha,

Lune, Le NocherWeirdaholic,

Gromovar,

Lorhkan, Vanille, Le Nocher,

Cédric, L’ours inculte,

Gromovar,

Cédric, Lune, Xapur, Gromovar, Tigger Lilly,

Cédric, Alias, Gromovar, Lune, CélineDanaë, Elessar, Yogo, Le Nocher, TmbM, Lhisbei,

Lorhkan, CélineDanaë,

Lorhkan, Yogo, TmbM,

Sabine C., CélineDanaë, Gromovar, Lorhkan,

Lorhkan, CélineDanaë,

Le Nocher,

Gromovar,

Le Nocher,

Elessar,

Cédric,

Chroniques des livres éligibles au Prix Planète-SF 2022 : L à Z (par titre)

A partir de dorénavant, vous pouvez consulter cet article pour avoir un récapitulatif des chroniques des membres de la communauté Planète-SF (jurés et membres) sur les livres éligibles au Prix 2022.

Dans un esprit de partage et d’échange autour de nos lectures (et pour faciliter mon travail, je n’irai pas chercher sur le blog de chaque membre, mais je vous aime quand même), vous pouvez nourrir les fils sur les titres éligibles répertoriés sur ce post, ou carrément créer le fil si vous constatez qu’il n’est pas encore ouvert, avec le tag #PSF2022. (je crois que vous avez compris le truc ;-) ).

N’hésitez pas à me contacter par MP, mail ou hibou pour me signaler une chronique non mentionnée. Je déchiffre également les signaux de fumée.

J’ai essayé de réunir le plus de chroniques possibles sur les titres suivants, qui représentent la première moitié de la liste des livres déjà lus et chroniqués par les membres du PSF, par titre de L à Z.

 

Le Nocher,

Gromovar,

Cédric, Apophis, Yogo, Gromovar, Sometimes a book, L’ours inculte, Elessar, Le Chien critique, CélineDanaë, Lutin, Lorhkan, Elhyandra, Le Nocher, Anne-Laure,

Gromovar,

Apophis, Feydrautha, Gromovar, Yogo, Sabine C., Lullaby, CélineDanaë, Anne-Laure, Lullaby,

OmbreBones, Cédric, CélineDanaë, Gromovar, Lune,

CélineDanaë,

Apophis, Cédric,

Tigger Lilly, CélineDanaë, L’ours inculte, OmbreBones,

Gromovar, Cédric, Lune, CélineDanaë, Vanille, Sometimes a book, Le Nocher,

Yogo, Lune, Le chien critique,

Gromovar, Le Nocher, Yogo, Feydrautha, Anne-Laure, Herbefol, Lune, Cédric, Sabine C., Shaya,

Cédric,

CélineDanaë, L’ours inculte,

Les nominés du Prix Planète SF des blogueurs 2021

Le scrutin pour désigner la short list du Prix Planète SF des blogueurs 2021 est maintenant clos.

Les forumeuses et forumeurs ont voté et choisi :

  • Un Long voyage de Claire Duvivier (Aux Forges de Vulcain)

Les membres du jury ont voté et choisi :

  • Aucune terre n’est promise de Lavie Tidhar (Mü – Trad. Julien Bétan)
  • Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal (Denoël – Trad. Patrick Imbert)

Mais les jurés n’ont pas réussi à se décider sur un quatrième titre ! Nous avons donc choisi de repêcher le second titre nominé par les forumeuses et forumeurs :

  • Émissaires des morts d’Adam-Troy Castro (Albin Michel Imaginaire – Trad. Benoît Domis)

Cette année encore, une sélection de grande qualité qui va contraindre le jury à se torturer les méninges pour désigner le vainqueur – lors de la délibération de septembre, après les rattrapages – car, si bons que soient ces quatre livres, à la fin il ne peut en rester qu’un.

Prix Planète SF 2021 : un premier titre pour la short list

Tout d’abord, merci à toutes et à tous pour vos votes, Nous avons ressenti votre dynamisme et votre plaisir à lire, et avons vibré sur les retournements de situation 😀

Le vote des forumeuses et forumeurs s’est terminé sur une égalité de points, comme l’année passée !

Un Long voyage de Claire Duvivier et Émissaires des morts d’Adam-Troy Castro ont eu les faveurs des blogueuses et blogueurs, à égalité de points.

Suivant la méthode inscrite au règlement, le départage s’est fait sur le nombre de fois où les titres étaient cités en première, puis seconde position.

C’est donc Un Long voyage de Claire Duvivier, publié Aux Forges de Vulcain, qui intègre le premier la short list du Prix Planète SF 2021 !

Ce choix collectif maintenant connu, le cercle plus restreint des Jurés du Prix va rapidement sélectionner par un scrutin interne les trois autres livres qui composeront la short list définitive (qui sera publiée sous peu) sur laquelle le jury délibérera pour attribuer le Prix Planète-SF des Blogueurs 2021.

Les autres livres ayant obtenu des votes sont :

After d’Auriane Velten, Mnémos

Agency de William Gibson, trad. de Laurent Queyssi, Au Diable Vauvert

L’Appel des grands cors de Thibaud Latil-Nicolas, Mnémos

Au bal des absents de Catherine Dufour, Seuil

Borne de Jeff Vandermeer, trad. de Gilles Goullet, Au Diable Vauvert

Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastellière, L’Homme sans nom

Les Chats des neiges ne sont plus blancs en hiver de Noémie Wiorek, L’Homme sans nom

Demain et le jour d’après de Tom Sweterlitsch, trad. de Michel Pagel, Albin Michel Imaginaire

Derniers jours d’un monde oublié de Chris Vuklisevic, Folio SF

Djinn City de Saas Z. Hossain, trad. de Jean-François Le Ruyet, Agullo

En quête de Jake et autres nouvelles de China Miéville, trad. de Nathalie Mège, Fleuve

Eriophora de Peter Watts, trad. de Gilles Goullet, Le Bélial’

Expiration de Ted Chiang, trad. de Théophile Sersiron, Denoël

La Fabrique des lendemains de Rich Larson, trad. de Pierre-Paul Durastanti, Le Bélial’ & Quarante-Deux

La Fin des étiages de Gauthier Guillemin, Albin Michel Imaginaire

Galeux de Stephen Graham Jones, trad. de Mathilde Montier, La Volte

L’Héritage du rail de Morgan of Glencoe, ActuSF

L’Hiver de la sorcière de Katherine Arden, trad. de Jacques Collin, Denoël

Les Hurleuses d’Adrien Tomas, Mnémos

Kra, Dar Duchesne dans les ruines de l’Ymr de John Crowley, trad. de Patrick Couton, L’Atalante

La Machine de Katia Lanero Zamora, ActuSF

Les Maîtres Enlumineurs de Robert Jackson Bennett, trad. de Laurent Philibert-Caillat, Albin Michel Imaginaire

La Neuvième maison de Leigh Bardugo, trad. de Sébastien Guillot, De Saxus

Numérique de Marina et Sergueï Diatchenko, trad. de Denis E. Savine, L’Atalante

Quitter les monts d’Automne d’Émilie Querbalec, Albin Michel Imaginaire

Du roi je serai l’assassin de Jean-Laurent Del Socorro, ActuSF

Le Sang de la cité de Guillaume Chamanadjian, Aux Forges de Vulcain

Sept redditions d’Ada Palmer, trad. de Michelle Charrier, Le Bélial’

Sous la lumière d’Hélios de Dominique Lémuri, Armada

Un Souvenir nommé Empire d’Arkady Martine, trad. de Gilles Goullet, Nouveaux Millénaires

Thecel de Léo Henry, Folio SF

Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal, trad. de Patrick Imbert, Denoël

Vote pour le choix des forumeurs : c’est parti !

Du 1er au 15 juin, les forumeurs inscrits sur le Planète-SF votent pour choisir le premier livre de la short-list pour l’édition 2021. Chaque forumeur/chroniqueur peut voter pour un à trois livres (dans l’ordre de préférence s’il y en a plusieurs).

Vous pouvez voter ci-dessous (sous le point de règlement). Si la chronique du (ou des) livre(s) choisi(s) (même courte et/ou seulement sur le forum) n’est pas encore écrite, il vous faut donc l’écrire et la mettre en ligne avant de voter.

Les membres forumeurs du PSF nominent un livre pour la short-list du Prix PSF. Les jurés PSF n’ont pas le droit de participer à cette phase.
Les livres arrivés en short-list l’année précédente ne sont pas nominables.
Le livre nominé par les forumeurs est déterminé par un vote.
Le système de vote secret est fourni aux forumeurs dès le 1er juin par le jury, et le vote est ouvert pour 2 semaines, du 1er au 15 juin.
Les forumeurs sont libres de faire toute campagne qui leur serait agréable, y compris avant l’ouverture du vote.
Il n’y a pas de préliste. Chaque forumeur qui le souhaite désigne de 1 à 3 livres, classés s’il y en a plusieurs. Le(s) livre(s) désigné(s) doit avoir été chroniqué(s), au moins brièvement sur le forum, par celui qui le(s) désigne.
Le livre désigné en premier (le préféré) score 3 points, l’éventuel second 2 points, l’éventuel troisième 1 point. Les comptes sont faits par le jury au vu des votes reçus.
A l’issue des deux semaines de vote, celui-ci est déclaré clos et l’ouvrage ayant obtenu le plus de points est désigné publiquement comme Choix des Forumeurs (en cas d’égalité de points, le jury est souverain pour déterminer un moyen de départage qui sera rendu public). Le Choix des Forumeurs est le premier ouvrage désigné de la short-list du Prix PSF.

MODIFICATION IMPORTANTE LIÉE AUX CONSÉQUENCES DES CONFINEMENTS :

Les dates d’éligibilité pour la session 2021 sont étendues pour en tenir compte. Sont éligibles en 2021 les livres publiés entre le 1er mars 2020 et le 31 mai 2021.

Pour remplir le formulaire, cliquez ici !

Vita Nostra de Marina et Sergueï Diatchenko, Prix Planète SF 2020

Le 27 septembre, le jury a longuement délibéré, afin de désigner le lauréat 2020 du Prix Planète SF des blogueurs. Cela n’a pas été facile tant la qualité était au rendez-vous cette année dans la sélection. Les jurés ont décidé de l’attribuer à Vita Nostra de Marina et Sergueï Diatchenko, publié chez L’Atalante et traduit par Denis E. Savine.

Roman d’apprentissage. Roman de passage à l’âge adulte. Roman d’internat. Roman weird. Roman ukrainien. Vita nostra est tout cela et plus encore. Vita Nostra est le récit d’une déconstruction/reconstruction terrifiante et éblouissante. Le lecteur accompagne pas à pas l’héroïne qui traverse des épreuves insurmontables et des incompréhensions indicibles. Un pas après l’autre, vers la métamorphose. Dans tous les cas, ce roman est du genre de ceux qu’on ne lâche qu’une fois la dernière page tournée.

Vita nostra brevis est, réjouissons-nous de la passer en compagnie de si bons livres.