Idées cadeaux SFFF du jury du Prix Planète SF pour Noël

noelpsfNoël approche, et avec lui la corvée (qui a dit ça ?!) le bonheur de trouver des idées cadeaux ! Pour vous simplifier un peu la tâche, le jury du Prix Planète SF vous propose une sélection de titres (romans, recueils, BD, comics, mangas, beaux livres et DVD) pour tous les goûts 😉

Chroniques d’un rêve enclavé d’Ayerdhal : Parce qu’un grand auteur nous a quitté cette année et que ce roman, limite fantasy, est probablement son meilleur. Parce qu’on a le droit de rêver à l’utopie. Et parce qu’à force de faire rêver, on leur offre une autre manière de penser… et qui sait ? D’agir. Faut-il toujours que les étoiles qui brillent si intensément partent trop tôt ? (Disponible en grand format et numérique chez Le Diable Vauvert)
/!\ En lecture commune hommage à Ayerdhal sur Le Cercle d’Atuan en décembre, rejoignez-nous ! /!\

Dévoreur de Stefan Platteau : Une belle novella sur un ogre et ses victimes qui en plus d’être admirablement bien écrite est proposée dans un joli ouvrage qui sera du meilleur effet sous le sapin. (Disponible en moyen format et numérique chez Les Moutons électriques)

La Femme d’argile et l’Homme de feu d’Helene Wecker : Du fantastique au début du XXème siècle chez les migrants du melting pot américain. Une rencontre magnifique et pleine de sensibilité. (Disponible en grand format et numérique chez Robert Laffont)

Feuillets de cuivre de Fabien Clavel : Un polar steampunk et érudit du plus bel effet, un ensemble d’enquêtes dans la grande tradition du feuilleton et pourtant résolument moderne. (Disponible en grand format et numérique chez ActuSF)

La Fin de l’éternité d’Isaac Asimov : La clé de voûte de l’Histoire des temps futurs d’Isaac Asimov, un classique indémodable du voyage dans le temps. (Disponible en poche chez Folio SF)

Jadis, carnets et souvenirs picaresques de la ville infinie de Charlotte Bousquet (et collectif) : Un livre univers écrits à plusieurs mains au édition mnemos qui outre un bel écrin, propose une plongée fort sympathique dans une ville de fantasy. (Disponible en beau livre chez Mnémos)

PSF11

Lum’en de Laurent Genefort : Les chroniques d’une colonisation humaine. Ça se passe sur une planète éloignée dans un lointain futur, mais les thèmes font bien évidemment penser à notre propre histoire. Inspiré de Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Márquez, Lum’en est une illustration des éternelles erreurs humaines. (Disponible en grand format et numérique chez Le Bélial’)

Manesh de Stefan Platteau : De la fantasy superbement écrite, avec un rythme lent mais addictif. (Disponible en grand format et numérique chez Les Moutons électriques)

La Ménagerie de papier de Ken Liu : Pour les amoureux de la SF et des nouvelles, par le nouveau petit prodige du genre. 19 nouvelles contenant l’essence de la science-fiction. Émotions au rendez-vous. (Disponible en grand format et numérique chez Le Bélial’)

Les Nefs de Pangée de Christian Chavassieux : Une grande odyssée qui doit autant à Herman Melville qu’à Homère. Ample, inventif, ambitieux, surprenant, tous les ingrédients sont réunis pour vivre une grande aventure superbement écrite et qui, cerise sur le gâteau, ne manque pas de faire réfléchir. (Disponible en grand format et numérique chez Mnémos)

Nous allons tous très bien merci de Daryl Gregory : Une excitante novella fantastique par un membre du peuple de la SF pour les membres du peuple de la SF. Retrouver sa famille de cœur en lisant une histoire qui parle d’elle. Et des suites (ou préquelles) sont à venir. (Disponible en grand format et numérique chez Le Bélial’)

PSF2

Rêves de gloire de Roland C. Wagner : Alter ego d’Ayerdhal, R.C. Wagner a également disparu trop tôt. Il offrait avec ce roman une uchronie à plusieurs voix réellement immersive et bien construite. Rêve de gloire fait partie de ces romans qui permettent de voir le monde autrement, de le rêver autrement, et de se dire que cela aurait pu arriver, que cela pourrait arriver… (Disponible en grand format et numérique chez L’Atalante et en poche chez Folio SF)

Royaume de vent et de colères de Jean-Laurent Del Socorro : Une pièce en trois actes sous le mistral d’une Marseille en pleine rébellion lors des guerres de religion. Un court roman, un style sans fioritures mais le mot juste, toujours, et une puissance d’évocation qui jaillit du texte à chaque paragraphe. (Disponible en grand format et numérique chez ActuSF)

Steampunk, de vapeur et d’acier de Didier Graffet et Xavier Mauméjean : Magnifique ouvrage, dont les illustrations résolument steampunk de Didier Graffet sont accompagnées de chouettes nouvelles écrites par Xavier Mauméjean. (Disponible en beau livre chez Le Pré-aux-Clercs)

Trois oboles pour Charon de Franck Ferric : De la fantasy mythologique, âpre et puissante, désespérée mais revigorante. (Disponible en grand format et numérique chez Denoël Lunes d’encre)

Une vie après l’autre de Kate Atkinson : Plusieurs vies pour une seule femme, deux guerres mondiales et autant de destins improbables ou non. Un roman anglais à la plume délicate qui ouvre le champ des possibles. (Disponible en grand format et numérique chez Grasset)

PSF3BD, mangas et Comics

Akira de Katsuhiro Otomo : Le fameux manga post-apocalyptique qui aura fait tant d’émules. Son impact à la lecture reste toujours aussi grand aujourd’hui. Un must absolu. (14 tomes disponibles chez Glénat)

Black Science de Rick Remender, Matteo Scalera et Dean White : Une série de SF déjantée où un petit groupe de scientifiques se retrouve projeté dans des univers parallèles et tente de rentrer chez lui. (2 tomes disponibles chez Urban Comics, le 3ème en janvier)

Le Château des étoiles d’Alex Alice : La conquête de l’espace en 1868, en pleine révolution industrielle. Dessins à l’aquarelle. Magnifique. (2 tomes disponibles chez Rue de Sèvres)

Daytripper de Gabriel Ba et Fabio Moon : Une histoire toute en douceur qui raconte la, les vies (ou plutôt les morts) de Brás de Oliva Domigos, écrivain d’élégie pour un journal local. Chaque chapitre est l’occasion de raconter un morceau de sa vie et… d’une de ses morts possibles. Une BD toutes en douceur sur la vie et les tournants qu’elle pourrait prendre parfois. (1 tome disponible chez Urban Comics)

Mascarade de Florence Magnin : une BD dans la même thématique que Dévoreur qui suit une jeune fille au début de l’adolescence qui découvre une magie dans des masques. Un histoire entre contes et réalités qui profite admirablement du dessin de Magnin qui magnifie les parties se déroulant dans les mondes des contes. (1 tome disponible chez Daniel Maghen)

BDPSF1

Le Maître d’armes de Dorison et Parnotte : Un one-shot efficace mené tambour battant en pleine proto-guerre de religion. (1 tome disponible chez Dargaud)

Nefer : Chants et contes des premières terres d’Arnaud Boutle : Un magnifique album plein d’imagination avec une héroïne forte et intelligente. Un cadeau qui devrait faire son effet ! (1 tome disponible chez Delcourt)

Northlanders de Brian Wood : Tout le cycle violent et très documenté des Vikings de Wood en trois imposants volumes. Encore un beau travail éditorial de Urban Comics. (3 tomes disponibles chez Urban Comics)

Sandman de Neil Gaiman : La série de romans graphiques désormais célèbre de Neil Gaiman, avec pour protagoniste le marchand de sable. (6 tomes disponibles chez Urban Comics, un 7ème en janvier)

Seconds de Bryan Lee O’Malley : un roman graphique tout en finesse de 330 pages autour des choix que nous faisons et leurs conséquences à assumer. Graphisme kawaï. (1 tome disponible chez Dargaud)

BDPSF2

Théo Sinclair est l’Oeil de la nuit de Lehman, Gess et Delf : A la frontière entre la lumière et les ténèbres, entre l’humain et l’inhumain, entre le possible et l’incroyable, se trouve le surhomme qui deviendra le Nyctalope… (2 tomes disponibles chez Delcourt, le 3ème en janvier)

The Sixth gun de Cullen Bunn et Brian Hurtt : Une série avec des pistolets maudits, des cowboys, des zombies, sorciers et autres joyeusetés ! (5 tomes disponibles chez Urban Comics, le 6ème en février)

Übel Blatt d’Etorouji Shiono : Au cœur d’un monde qui sombre et s’effondre, une quête vengeresse peut-elle se changer en combat pour la justice ? (18 tomes de 0 à 17 tous disponibles sauf le 9, chez Ki-oon)

Universal War One de Denis Bajram : Mélange de space-opera flamboyant et de voyage dans le temps, cette saga illustrée de main de maître par Denis Bajram (qui en est aussi le scénariste) est une œuvre incontournable du genre. La suite, Universal War Two, est en cours de parution. (6 tomes disponibles chez Soleil)

Zaï zaï zaï zaï de Fabcaro : Une BD hilarante, un bijou dystopique absurde autour d’un auteur de BD devenu l’ennemi numéro un pour avoir oublié la carte de fidélité du supermarché. Bourré d’humour, de jeux de mots, on rit à chaque page. Pour 13 euros, il est aussi multi-primé, autant ne pas se priver ! (1 tome disponible chez 6 pieds sous terre)

BDPSF3

DVD

A la poursuite de demain de Brad Bird : Parce que les mondes noirs, c’est has been (dixit Anudar !)

Ant-Man de Peyton Reed : Un super-héros Marvel atypique et bien plus intéressant qu’on ne pourrait le penser de prime abord.

Ex-Machina de Alex Garland : La surprise du chef, un huis-clos sur l’intelligence artificielle, avec des acteurs au service de l’histoire. Pas d’esbroufe ici, mais une ambiance oppressante et une intrigue qui désoriente efficacement le spectateur.

The Imitation game de Morten Tyldum (avec l’excelllllent Benedict Cumberbatch) : biopic sur Alan Turing, qui décrypta le code Enigma, ce qui fut un tournant de la Seconde Guerre Mondiale. Les amateurs d’histoire, d’informatique ou de SF savent aussi qu’il est le père de l’ordinateur. On soulignera le jeu magistral de Benedict Cumberbatch, mais on n’en attendait pas moins de lui ! Émotion et indignation garanties.

Interstellar de Christopher Nolan : Certes il n’est pas sans défaut, certes il n’est pas toujours scientifiquement très juste, mais au rang des films procurant ce fameux vertige science-fictif, le « sense of wonder », on n’a pas fait mieux en 2014-2015 qu’Interstellar.

Mad Max Fury Road de George Miller : Un scénario famélique mais des images superbes, une bande-son qui arrache, un film plein de bruit et de Furiosa !

Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh : biopic sur la vie privée de Stephen Hawking. Le parcours de vie de ce génie scientifique vous remuera.

Pixels de Chris Columbus : une comédie 100% culture geek, pour mettre un peu de légèreté sous le sapin.

DVDPSF

Sans oublier les lauréats du Prix Planète SF !

prix planete sf600

N’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum 😉

Les conseils de lecture du jury du Prix Planète SF pour l’été

Celebrating the 30th birthday of the IKEA BILLY bookcase on Bondi Beach, Sydney, Australia

L’été est là ! Bientôt vous aurez du temps à vous pour lire, lire, liiiire ! Le jury se propose donc de vous conseiller quelques titres, si jamais vous aviez une panne d’inspiration estivale, ce qui arrive même aux meilleurs.

1

14 de Peter Clines, un roman fantastique surprenant, très Quatrième Dimension : Après avoir emménagé dans un appartement d’un vieil immeuble de Los Angeles dont le petit loyer est à la hauteur de ses maigres moyens, Nate Tucker est confronté à des situations étranges : des portes cadenassées, des cafards mutants, etc. Il mène l’enquête et découvre, accompagné de voisins tout aussi effrayés que lui, que cet ancien bâtiment renferme les restes d’un passé terrifiant.

Dune de Frank Herbert, un classique de la SF à lire sur le sableDans des mondes futurs, Atréides et Harkonnens se disputent l’exploitation de l’épice sur Dune, planète hostile peuplée de Fremens et d’immenses vers attirés par les impulsions des moissonneuses. Alors que les cruels Harkonnens complotent avec l’empereur, Paul Atréides, le fils du duc Leto, semble être le messie attendu par les Fremens.

Hollywood Monsters de Fabrice Bourland, un roman de la série des Détectives de l’Occulte : Los Angeles, décembre 1938. Andrew Singleton et James Trelawney, deux détectives de l’étrange, décident de partir en villégiature en Californie pour retrouver un vieil ami de faculté, Stuart Dauncey. Alors qu’ils reviennent d’une soirée, leur voiture manque de renverser un homme sorti de nulle part, recouvert d’une fourrure comme un loup garou. Le cadavre d’une femme est retrouvée non loin de là.

L’Obsession de James Renner, un thriller SF prenant et à l’évolution atypique : On l’appelait l’Homme de Primrose Lane : il vivait reclus dans une petite ville de l’Ohio et on ne lui connaissait ni famille ni amis. Été comme hiver, il portait des moufles. Son assassinat frappe le voisinage de stupeur.  Et si sa mort apparaît inexplicable, l’existence qu’il a vécue se révèle plus mystérieuse encore. Son identité, en effet, était fausse. Son train de vie était des plus modestes, alors que son compte en banque abritait une véritable fortune. Depuis des années, il tenait un journal relatant les moindres faits et gestes d’une jeune fille du voisinage. Qui était vraiment l’homme de Primrose Lane ? Et pourquoi l’a-t-on assassiné ? Quatre ans après les faits, hanté par les fantômes d’un passé douloureux, l’écrivain David Ness, décide de consacrer son nouvel ouvrage à cette étrange affaire jamais résolue. Mais son enquête, qui prend bientôt un tour des plus imprévus, se mue petit à petit en obsession fiévreuse – une obsession qui va le mener aux portes de la folie.

6

L’Océan au bout du chemin de Neil Gaiman, un roman fantastique court mais éblouissant : Un jeune homme revient sur les lieux de son enfance et voit ses souvenirs refaire surface avec une précision déroutante : le suicide d’un locataire, sa rencontre avec une petite voisine prénommée Lettie, etc. Une réflexion autour de la mémoire, de l’oubli et sur ce qui demeure en chacun de l’enfance.

L’Opéra de Shaya de Sylvie Lainé, un recueil space-opera original : So-Ann, née dans un vaisseau spatial, a du mal à s’habituer aux coutumes étranges et contraignantes des mondes où se sont établis les humains. Alors quand elle entend parler de Shaya, cette planète où la faune et la flore sont en totale empathie avec ses visiteurs, elle n’hésite pas une seule seconde. Mais en vérité, qui s’adapte à qui ? Quels mystères se cachent dans ce monde qui semble idéal ? L’Opéra de Shaya est un space opera envoûtant et magique, accompagné de trois autres nouvelles tout aussi fortes et sensibles.

La vie comme une course de chars à voile de Dominique Douay, un roman complètement halluciné et très dickien : Dans le cadre des îles anglo-normandes, qu’un dôme protège d’obscures menaces extérieures, François Rossac mène une existence privilégiée. L’argent, les filles, la gloire : tout lui glisse des mains avec facilité. Dans sa catégorie — le char à voile de compétition — il est le meilleur. Trop beau pour être vrai : cet univers paresseux s’effrite sous les yeux de Rossac. C’est d’abord une piste dont il ne reconnaît pas le tracé, des scènes dont ses amis n’ont aucun souvenir, un subtil changement du décor quotidien, de mystérieux personnages qui semblent surgir de son passé pour lui arraché un aveu…[…] Le monde est une peau de chagrin, constate Rossac qui doit, seul, partir à la découverte de la réalité. Mais comment distinguer la vérité de l’illusion, dans cette société de l’an 2000 qui paraît livrée tour à tour aux généraux, aux sectes millénaristes, aux sociétés multinationales ? Qui est Rossac ? Un schizophrène, un manipulateur, ou un rêveur qui lentement s’éveille à une étrange réalité ?

Les Pilleurs d’âmes de Laurent Whale, une lecture SF détente : 1666… « Les grosses balles de plomb claquent sur le bois de la chaloupe. Je prends conscience que j’ai de l’eau jusqu’aux chevilles. Peu importe : c’est un voyage à sens unique. Plonger, tirer, plonger, tirer… Un choc sourd. Nous avons touché. — Lancez les grappins ! À l’abordage ! » Suivez les pas de Yoran Le Goff dans ce trépidant roman d’aventures où espionnage intergalactique se mêle à la flibuste du XVIIè siècle, et à ses marins gouailleurs !

4Lettres à Lucilius de Sénèque, philosophie intemporelle : d’un abord facile pour le néophyte, chacun pourra y trouver des réflexions qui lui parleront et le feront réfléchir. Si le format épistolaire est moins facile d’accès qu’un ouvrage calibré avec une structure moderne, ce petit livre a plus de qualités que l’immense majorité des livres de développement personnel.

Narcose de Jacques Barbéri, c’est un peu comme un polar futuriste écrit par un Lewis Caroll ayant piqué la came de P.K. Dick, aidé dans ses délires d’écriture par Terry Gilliam : Narcose, ville-rêve…, Anton Orosco artiste de la magouille, doit fuir. Son salut passe par l’extrados, la zone urbaine des marginaux peuplée par une faune étrange, décalée, où les lolitrans croisent des humains à tête d’animal. Mais se cacher est inutile. Autant changer de corps. En s’embarquant dans une course à la chirurgie plastique, Anton ne pensait pas finir dans la peau d’un lapin. Ni rencontrer Célia, l’adolescente mystérieuse capable de franchir l’envers du décor. Bourré d’amphécafé et de scotch-benzédrine, Anton traverse à toute allure un univers grouillant et instable. En quête d’une issue, d’un plancher tangible. Car à Narcose, lorsqu’on tombe, c’est peut-être le sol qui monte.

Sans âme de Gail Carriger, une bit-lit intelligente, légère et drôle : Lors d’un bal, alors qu’elle s’était éclipsée dans la bibliothèque, Alexia Tarabotti, célibataire endurcie dont la particularité est de ne pas avoir d’âme, est attaquée par un vampire. Elle le tue d’un coup d’ombrelle. Lord Maccon, bel Ecossais et loup-garou, est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire.

Skin Trade de George R.R. Martin, un polar fantastique à l’atmosphère angoissante : Le détective privé Randi Wade enquête sur une série de crimes particulièrement atroces. Un tueur dépèce ses victimes, un modus operandi qui évoque à Randi le meurtre de son propre père, quelques années plus tôt. Un roman policier mêlé de fantastique.

5Sovok de Cédric Ferrand, une uchronie soviétique qui vous rafraîchira : A Moscou, dans un futur imaginaire, Manya et Vinkenti travaillent comme urgentistes de nuit. A bord de leur ambulance volante, le couple d’ambulanciers observe l’agonie économique et politique de la société russe, ainsi que la dégradation de leurs propres conditions de vie. Un soir, leur compagnie leur confie Méhoudar, un stagiaire.

Stoner road de Julien Heylbroeck, pour ceux qui aiment la chaleur et le rock : Josh et Luke enquêtent sur la disparition de l’ex-compagne du premier et de la soeur du second. Elles ont toutes deux participé au concert d’un mystérieux groupe dans le désert, ce qui constitue le point de départ de leurs recherches. Peu à peu, Josh, toxicomane, semble être sous l’emprise d’une puissante entité.

Nous vous souhaitons d’excellentes lectures estivales !

N’hésitez pas à venir les partager avec notre communauté sur le forum 😉

Les livres éligibles au Prix 2015 les plus chroniqués par les blogueurs du Planète SF

Les blogueurs du PSF sont actifs ! Autant vous dire qu’ils éclatent ce récent sondage, dont ils parlent d’ailleurs par ici 😉

Voici la liste des livres éligibles pour le Prix Planète SF 2015 qu’ils ont le plus chroniqués pour le moment (les livres entrant dans les critères du Prix et à paraître jusqu’au 31 mai 2015 ont encore leur chance) :

plus-chroniques-2

American Fays d’Anne Fakhouri et Xavier Dollo : Cédric, Cornwall, Doris, Lorhkan, Xapur, Lune, Elessar, Jae_Lou, Vert, Baroona sur le fil dédié !

Bird Box de Josh Malerman : Cornwall, Lelf, Lune, Degemermat, Acr0 sur le fil dédié !

Le Château des millions d’années de Stéphane Przybylski : Cornwall, Vert, Gromovar, Anudar, Cédric, Mariejuliet  sur le fil dédié !

Dominium Mundi Livre 2 de François Baranger : Baroona, Cornwall, Lune, JainaXF, Julien  sur le fil dédié !

Drift de Thierry Di Rollo : Cornwall, Plume, Space-Opera, Julien, Lhisbei, Lune sur le fil dédié !

L’Éveil du Léviathan de James S.A. Corey : Anudar, Elessar, Julien, Gromovar, Herbefol, Lorhkan, Lune sur le fil dédié !

Je suis ton ombre de Morgane Caussarieu : Cornwall, Gromovar, Nighthaunter, Xapur, Lune, Acr0 sur le fil dédié !

L’Éducation de Stony Mayhall de Daryl Gregory : Gromovar, Nighthaunter, Plume, Cornwall, Lune, Tigger Lilly, Elessar, Efelle sur le fil dédié !

L’Océan au bout du chemin de Neil Gaiman : Lelf, Vert, Cédric, Gromovar, Anudar, Plume, Nébal, Lune, Xapur, Julien sur le fil dédié !

Le Cercle de Farthing de Jo Walton : Gromovar, Cornwall, Lune, Lorhkan, Julien, A.C.de Haenne, Mariejuliet sur le fil dédié !

Les Derniers jours du paradis de Robert Charles Wilson : Cédric, Gromovar, Julien, Lorhkan, Xapur sur le fil dédié !

Notre-Dame des Loups d’Adrien Tomas: Cédric, Lune, Nighthaunter, MqlSz, Xapur sur le fil dédié !

Silo Origines de Hugh Howey : Gromovar, Lorhkan, Lune, Lelf, Julien sur le fil dédié !

Sovok de Cédric Ferrand : Gromovar, Lune, Cornwall, Lhisbei, Cédric sur le fil dédié !

Tétraméron de José Carlos Somoza : Gromovar, Lorhkan, Anudar, Lelf, Lune sur le fil dédié !

Thinking Eternity de Raphaël Granier de Cassagnac : Degemermat, Julien, Alias, Mariejuliet, Xapur, Cornwall sur le fil dédié !

Trois oboles pour Charon de Franck Ferric : Julien, Doris, Lorhkan, Gromovar, Bademoude, A.C. de Haenne, Cédric sur le fil dédié !

Un éclat de givre d’Estelle Faye : Cédric, Cornwall, Lune, Nighthaunter, Plume, Gromovar, Baroona, Julien sur le fil dédié !

Plus-chroniques-1

Le Cercle d’Atuan et ses lectures communes s’installent sur le Planète SF !

atuanDepuis le mois de février, Le Cercle d’Atuan a pris ses quartiers définitifs sur le forum du Planète SF sous la houlette de Vert.

Le Cercle d’Atuan permet d’organiser des lectures communes. Chaque mois, les lecteurs proposent chacun un ouvrage, puis votent pour sélectionner la lecture du mois suivant. Chacun peut ensuite commenter sa lecture au fur et à mesure et en discuter avec les autres lecteurs. Une belle expérience !

En février, les Atuaniens ont lu un classique, Tous à Zanzibar de John Brunner.

En mars, c’est L’Échange d’Alan Brennert, une uchronie personnelle, qui a été choisi.

Pour avril, les votes viennent de se terminer, c’est Lignes de vie de Graham Joyce qui a été retenu.

N’hésitez pas à nous rejoindre ! (Pour plus d’infos)

Interview des membres de la communauté Planète-SF #12 : Space Opera

Je suis Space opera, J’anime mon blog JMB-SF depuis quelques mois. J’ai 24 ans. Je suis sans-emploi, mais avec mes phobies, ça risque de durer encore longtemps… Mais j’essaye de ne pas trop me prendre la tête et de voir les aspects positifs de ma situation. J’habite en banlieue lyonnaise. Assez éloigné du centre-ville pour être au calme, assez proche y aller rapidement. Bref situation idéale. Je lis surtout du space opera. Mais mon rythme de lecture est très lent, et je le regrette beaucoup.

Pourquoi t’intéresses-tu aux littératures de l’imaginaire ? As-tu des livres et auteurs cultes ?

Tout petit déjà, j’étais fasciné par les livres de vulgarisation astronomique que j’avais. Ça me sortait de mon quotidien pourri. En grandissant, j’ai été super fan de la série Stargate SG-1. Au fil des épisodes, j’imaginais mon propre personnage accompagnant les héros ; forcément il ne faisait pas grand-chose. Vers la fin de la série, je voulais faire mes propres histoires en les écrivant. Alors mon père m’a fait une remarque pertinente en me disant qu’avant d’écrire, il faut lire. Alors je me suis tourné vers la littérature de space opera. Comme je n’y connaissais encore rien, j’ai commencé direct avec un gros Bragelonne à 25€, c’était L’étoile de Pandore de Peter Hamilton. Le truc bien cher surtout qu’il y a 4 tomes. J’ai eu un peu de mal à bien le suivre. Le premier que j’ai vraiment aimé c’est La stratégie Ender, de Orson Card. Et ensuite j’ai enchaîné avec pas mal de livre moderne. Les auteurs anciens, je n’ai jamais réussi à accrocher, à part pour Le monde inverti de Priest et La Paille dans l’œil de dieu de Niven & Pournelle. Il faudrait être fou pour ne pas aimer la science-fiction et, surtout, les merveilles de l’Univers.

Et puis, l’espace c’est un peu le jardin de Dieu. Quand j’étais petit, je rêvassais aux merveilles de l’Univers, je planais de quiétude tellement que ça me fascinait. Je m’imaginais qui était responsable de tout ça. Je voulais tout savoir de lui. Comment quelqu’un a pu créer des choses aussi extraordinaires. Je sais que certains me diront que c’est une réaction d’enfant. Ils mépriseront peut-être mon opinion. Mais même aujourd’hui, il y aura toujours un espoir et quand je pense à l’Univers, je pense à une merveille qui n’est pas encore souillé par les délires de l’homme, comme une promesse. Alors quand bien même je serais dans un situation authentiquement infernale, je ne désespérerais jamais. Une petite étoile qui ne disparaît jamais même dans la nuit la plus noire. C’est pour ça que j’aime le space opera, parce que j’ai l’impression de voyager dans un pré divin. Et ça m’aide à avoir la paix de l’esprit malgré toutes les peines qui m’ont assailli et qui m’assaillent encore pour certaines.

Mon livre préféré c’est clairement Hypérion de Dan Simmons. Je n’ai jamais lu aucun livre l’égalant. L’univers est très riche. On y sent comme une lumières douce, baroque, visuellement très beau. L’intrigue est profonde, même si en réalité elle ne l’est pas tant que ça. Des sentiments puissants, des personnages attachants. J’adorerais lire de nouvelles histoires dans cet univers. Malheureusement l’auteur n’est pas chaud pour ça.

J’aime bien aussi Alastair Reynolds. D’ailleurs son univers des Inhibiteurs commence à beaucoup me manquer. Cet univers, très NSO, est très intéressant.

Drift de Di Rollo m’a marqué par un écho très personnel en moi. L’histoire d’amour… J’ai souffert en même temps que Darker, le héros.

Le cycle de la Fraternité du Panca : c’est super bien écrit et c’est plein de péripéties, d’aventures. Supers bons moments !

En général, j’aime les histoires avec une bonne puissance émotionnel/affectif et un univers « visuel » contrasté aux couleurs chaude : du caravagisme, par exemple. A ce titre, Hypérion en est une belle représentation.

Quelle est l’histoire de ton blog ? Y parles-tu uniquement de littératures de l’imaginaire ?

Assez récente. Il n’est né que cette année. Avant, j’ai eu plusieurs blogs, mais la différence, cette fois-ci, c’est que je ne me prends plus la tête à écrire une critique complète. Je donne mon avis, ce qui m’a marqué dans le livre lu. Comme ça, je me mets plus de pression décourageante. Je suis assez exigeant, comme je suis un « enfant de la télé » j’ai besoin d’une bonne histoire bien écrite pour me captiver. J’y parle aussi de ce que j’écris ; j’ambitionne d’être auteur. Mais si je n’y arrive pas, tant pis, mon univers sera connu de moi seul.

Oui, majoritairement du… space opera ! Mais récemment j’ai lu Lolita du Russe Vladimir Nabokov, un chef-d’œuvre de la littérature américaine que j’ai adoré. Une histoire d’amour singulière, vraiment unique. Il faut vraiment être capable d’empathie et de prendre du recul pour comprendre les personnages. Heureusement, j’ai une superbe capacité d’analyse. Quand j’étais petit, j’étais timide, alors j’observais les gens, le paroles, leurs expressions, gestes… Des fois, je devine des trucs à l’avance : des scores de matchs, des gens qui vont mourir… Dit comme ça, ça ne fait pas génial. Il n’y a rien de magique. Ça vient du subconscient qui accumule les signes et envoie le résultat sous forme d’impression. Mais forcément on ne dit rien, par peur de se tromper. J’aimerais bien avoir le même esprit analytique pour décrypter les meilleurs histoires de SF pour moi-même en écrire, mais ce n’est apparemment pas aussi simple.

Donc, il arrive que je varie de temps à autre, oui.

Pour terminer, lesquelles de tes récentes lectures nous conseillerais-tu ?

Drift, de Thierry Di Rollo

Péronnik l’idiot, de Markus Leicht : Je crois qu’il n’est plus disponible mais c’est un recueil de nouvelles de fantasy humoristique. C’est vraiment très drôle, très bien écrit sur de bonnes histoires. Des personnages attachants. Vraiment un super bon moment. Un must en son genre. Très malheureusement méconnu.

La Fraternité du Panca, de Pierre Bordage : Une super bonne histoire assez simple, plein de péripéties, des personnages chouettes : LE cycle de space opera français !

Et dans un registre « mainstream » : Lolita, de Vladimir Nabokov

Pour découvrir le blog de Space Opera :

jmbN’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum du Planète-SF pour partager vos lectures, et bien plus encore.

Ceux qui souhaitent également être interviewés, vous pouvez vous signaler ici.

Chroniques des livres éligibles au Prix Planète-SF 2015 : L à Z (par titre)

site_logo

A partir de dorénavant, vous pouvez consulter cet article pour avoir un récapitulatif des chroniques des membres de la communauté Planète-SF (jurés et membres) sur les livres éligibles au Prix 2015.

Dans un esprit de partage et d’échange autour de nos lectures (et pour faciliter mon travail, je n’irai pas chercher sur le blog de chaque membre, mais je vous aime quand même), vous pouvez nourrir les fils sur les titres éligibles répertoriés sur ce post, ou carrément créer le fil si vous constatez qu’il n’est pas encore ouvert, avec le tag #PSF2015 (je crois que vous avez compris le truc ;-) ).

N’hésitez pas à me contacter par MP, mail ou hibou pour me signaler une chronique non mentionnée. Je déchiffre également les signaux de fumée.

J’ai essayé de réunir le plus de chroniques possibles sur les titres suivants, qui représentent la deuxième moitié de la liste des livres éligibles lus et chroniqués par les membres, par titre de L à Z :

Cédric

Lune

Venez parler de L’Autre ville de Michal Ajvaz sur le fil dédié !

 Gromovar, Nighthaunter, Plume, Cornwall, Lune, Tigger Lilly, Elessar, Efelle

Venez parler de L’Éducation de Stony Mayhall de Daryl Gregory sur le fil dédié !

Gromovar, Nébal, Lorhkan, Vert, Efelle, Mariejuliet

Venez parler de L’Épée brisée de Poul Anderson sur le fil dédié !

Cédric

Le fil est à créer !

Mariejuliet, Jae_Lou

Venez parler de L’Héritière de Jeanne-A Debats sur le fil dédié !

Cédric, Degemermat

Lelf, Vert, Cédric, Gromovar, Anudar, Plume, Nébal, Lune, Julien, Xapur, Germain, Lorhkan, MqlSz

Venez parler de L’Océan au bout du chemin de Neil Gaiman sur le fil dédié !

Xapur

Venez parler de L’Oeuf de dragon de George R.R. Martin sur le fil dédié !

Cornwall

Venez parler de La Liquidation de Laurent Cordonnier sur le fil dédié !

Cornwall, Cédric, Julien, Vert

Venez parler de La Lisière de Bohême de Jacques Baudou sur le fil dédié !

Phil

Nighthaunter, Lune, Gromovar, Nébal, Lorhkan, Fix

Herbefol

Degemermat

Gromovar, Cornwall, Lune, Lorhkan, Julien, Mariejuliet, A.C. de Haenne, Acr0, Vert, Lhisbei, Tigger Lilly

Venez parler du Cercle de Farthing de Jo Walton sur le fil dédié !

Doris, Baroona

Venez parler du Fou et L’Assassin de Robin Hobb sur le fil dédié !

Doris

Cornwall, Mariejuliet, Lune, Acr0

Venez parler du Jour où les zombies ont dévoré le Père Noël de S.G. Browne sur le fil dédié !

Gromovar, Cornwall

Cédric

Venez parler du Meilleur des mondes possibles de Karen Lord sur le fil dédié !

Lune, Acr0, Lelf, Lorhkan

Venez parler du Monde de la fin d’Ofir Touché Gafla sur le fil dédié !

Lune, Yogo, Julien, Lhisbei

Venez parler du Voyageur de James Smythe sur le fil dédié !

Yogo

Fil à créer.

Lhisbei, Julien, Blop

Venez parler des Âmes envolées de Nicolas Le Breton sur le fil dédié !

Cédric, Gromovar, Julien, Lorhkan, Xapur, MqlSz

Venez parler des Derniers jours du paradis de Robert Charles Wilson sur le fil dédié !

Cédric, Sybille

Venez parler des Chevaux célestes de Guy Gavriel Kay sur le fil dédié !

Degemermat

Fil  à créer.

Lelf, Lune, Acr0, Yogo

Venez parler des Quinze premières vies d’Harry August de Claire North sur le fil dédié !

Anudar

Venez parler des Vaisseaux d’Omale de Laurent Genefort sur le fil dédié !

Gromovar, Lune

Venez parler de Lune noire de Kenneth Calhoun sur le fil dédié !

Lune

Fil à créer.

Cédric, Julien, Nighthaunter, Vert, Xapur, Tigger Lilly

Venez parler de Manesh de Stefan Platteau sur le fil dédié !

Mariejuliet

Venez discuter de Métamorphoses de Samantha Bailly sur le fil dédié !

Cédric, Lune, Nighthaunter, MqlSz, Xapur, Lorhkan

Venez parler de Notre-Dame des Loups d’Adrien Tomas sur le fil dédié !

Cédric

Nébal, Julien, Lune, Gromovar

Venez parler des Perséides de Robert Charles Wilson sur le fil dédié !

Lhisbei, Nighthaunter

Venez parler de Plus grands sont les héros de Thomas Burnett Swann sur le fil dédié !

Xapur

Le fil reste à créer !

Gromovar, Fix, Tigger Lilly, Phil

Venez parler de Rites de sang de Glen Duncan sur le fil dédié !

Gromovar, Lune, Lorhkan, Cédric, Lhisbei, Nighthaunter, Julien, Cédric

Venez parler de Royaume de vent et de colères de Jean-Laurent Del Socorro sur le fil dédié !

Gromovar, Herbefol, Lorhkan, Mortuum, Yogo

Venez parler de Seul sur Mars d’Andy Weir sur le fil dédié !

Gromovar, Lorhkan, Lune, Lelf, Julien, Yogo

Venez parler de Silo Origines de Hugh Howey sur le fil dédié !

Lune, Anudar, Lelf, Lorhkan, Yogo

Venez parler de Silo : Générations de Hugh Howey sur le fil dédié !

Lune

Fil à créer.

Gromovar, Nébal, Nighthaunter

Venez parler de Soumission de Michel Houellebecq sur le fil dédié !

Gromovar, Lune, Cornwall, Lhisbei, Cédric, Nighthaunter, Yogo, Julien, Efelle, Alias, Xapur

Venez parler de Sovok de Cédric Ferrand sur le fil dédié !

Efelle

Le fil reste à créer !

Alias, Xapur

Venez parler de Stoner road de Julien Heylbroeck sur le fil dédié !

Cédric

Le fil reste à créer !

Gromovar, Lorhkan, Anudar, Lelf, Lune

Venez parler de Tétraméron de José Carlos Somoza sur le fil dédié !

Lune

Venez parler de The Rook : au service surnaturel de sa majesté de Daniel O’Malley
sur le fil dédié !

Nébal, Gromovar, MqlSz, Lune

Venez parler de Terminus radieux d’Antoine Volodine sur le fil dédié !

Degemermat, Julien, Alias, Mariejuliet, Xapur, Cornwall, Yogo

Venez parler de Thinking Eternity de Raphaël Granier de Cassagnac sur le fil dédié !

Cornwall, Lune, Plume, Yogo

Venez discuter de Treize de Seth Patrick sur le fil dédié !

Julien, Doris, Lorhkan, Gromovar, Bademoude, A.C. de Haenne, Cédric, Xapur

Venez parler de Trois oboles pour Charon de Franck Ferric sur le fil dédié !

Cédric, Cornwall, Lune, Nighthaunter, Plume, Gromovar, Baroona, Julien

Venez parler d’Un éclat de givre d’Estelle Faye sur le fil dédié !

Cornwall, Lune, Xapur

Cornwall, Lune

Cornwall, Lune, Lelf, Tigger Lilly

Venez parler de Vongozero de Yana Vagner sur le fil dédié !

Lune

Venez parler de Winter people de Jennifer McMahon sur le fil dédié !

—————————————–

La mise à jour se fera régulièrement. N’hésitez pas à créer les fils manquants sur le forum.

Pour retrouver les chroniques des titres éligibles de A à K, cliquez ici.

Dernière MàJ : 17 juin 2015